logo

Anniversaire obscène au Zimbabwe

Robert Mugabe dirige le Zimbabwe d’une main de fer, depuis l’indépendance en 1980. L’an dernier, pour ses 90 ans, le chef d’Etat s’était déjà offert une fête gargantuesque. Quatre-vingt-dix ballons, 90 vaches et un gigantesque gâteau de 90 kilos étaient prévus. Les festivités auraient coûté jusqu’à 41 millions de dollars (36 millions d’euros) quand la majorité des Zimbabwéens, eux, vivent avec moins de 2 dollars par jour,

Pour son 91e anniversaire, samedi 21 février, le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, a vu les choses en grand. D’abord, un cadre de rêve : le chef d’Etat a loué un hôtel spa luxueux sur les chutes Victoria.

Et pour nourrir ses 20 000 invités, Robert Mugabe a prévu un festin de choix. Deux éléphants, deux buffles, cinq impalas et un lion seront sacrifiés pour satisfaire les convives du président, au pouvoir depuis trente-cinq ans. Le tout pour un montant d’environ 105 000 euros, indique Paris Match.

Mais ces festivités ne sont pas du goût de tous. « Tout l’argent collecté pour ce rassemblement obscène devrait être immédiatement utilisé pour rénover les hôpitaux publics en ruine, les cliniques et les écoles rurales de la province du Matabeleland du Nord », a critiqué dans un communiqué Obert Gutu, porte-parole du Mouvement pour le changement démocratique (MDC) et opposant au président zimbabwéen.

Obert Gutu a aussi suggéré que les mets et boissons du festin d’anniversaire aillent aux orphelinats et aux organismes de charité de la région.

Sacrifier des animaux sauvages n’apporte rien à la gloire du Président , la vieillesse est réellement un naufrage .

 

  • Share

One Response

  1. Article fort sympathique, une lecture agréable. Ce blog est vraiment pas mal, et les sujets présents plutôt bons dans l’ensemble, bravo ! Virginie Brossard LETUDIANT.FR

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *